Phytoma, numéro 718

Couverture du numéro 718

Edito :

À propos de drones et de réglementation

Récemment, une amie de 23 ans s’étonnait de découvrir que la réglementation n’est pas définitivement fixée. Pour lui expliquer pourquoi, son interlocuteur évoquait les traitements phytosanitaires aériens, c’est-à-dire depuis un aéronef. Ils ont été interdits du temps où les aéronefs en question étaient des avions, hélicoptères et ULM dont la précision d’application pouvait laisser à désirer. Aujourd’hui que les drones permettent une application aérienne au ras des végétaux, encore plus précise que celle d’un pulvérisateur terrestre, la règle mérite d’être changée. De fait, la loi EGalim, adoptée en octobre (voir p. 7 et p. 16 à 20), autorise l’expérimentation de ces drones sur des surfaces de pente supérieure ou égale à 30 %. Dans ces parcelles, l’interdiction des traitements aériens oblige les applicateurs à risquer le parfois mortel retournement de leur appareil, à utiliser le pulvérisateur à dos avec les TMS qui vont avec... ou à ne plus traiter du tout, même pas avec des produits de biocontrôle. Ce n’est qu’une expérimentation – on devine la méfiance du législateur. Mais on peut espérer qu’elle débouche. Voilà une évolution réglementaire souhaitable et qui va mettre du temps à se concrétiser... pendant que dans d’autres secteurs, on aurait besoin de stabilité. Mais ceci est une autre histoire.


Sommaire :

Actualités
4/ Trophées Vinitech-Sifel. Acteurs : Inra/Irstea ; BASF/PAT, Phytocontrol/LabOxy
5/ Acteurs : Corteva, Vegepolys, Staphyt/APC. Rectificatif M2I-Inra. Publications : Index phyto 2019, Guide jevi 2018-2019, les SDP
6/ Réglementation Europe : inclusions règlement « bio », approbations phyto (restriction, non-renouvellements). Réglementation France : nouvelles actions standardisées CEPP
7/ Réglementation France : loi EGalim, effluents phyto, suspension du métam-sodium
46/ Agenda

Réglementation
8/ Nouvelles AMM

Surveillance
10/ La sclérotiniose du colza face aux fongicides SDHI
par L. Meyer, N. Dablaka, C. Delost, C. Gaujard, E. Barthaburu et T. Guillet
P. 14, encadré de F. Duroueix et A. Penaud

Recherche
35/ Un traitement de semences fongicide à effets biostimulants
par S. Slezack-Deschaumes, H. Clivot, J. Pernot, J. Genestier, V. Braun et S. Piutti

39/ Altises du colza : connaissances et perspectives à l’automne 2018
par D. Ronget et L. Westerloppe

Sur le métier
44/ Laurent Delière veille à la durabilité des cépages résistants
par C. urvoy

Dossier Vigne

15/ Avant-propos, par m. decoin

16/ Réglementation : loi EGalim et autres textes
par M. Decoin

22/ Les cépages résistants en observation
par M. Decoin, d’après S. Guimier et A.-S. Miclot

26/ Renforcer la fertilité des inflorescences
par A. Bernardon-Méry, A. Li-Mallet et L. Geny-Denis

30/ Nouveaux produits
par M. Decoin

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 722Numéro 722
Communication : il faut connaître pour comprendreLe Salon de l’agriculture est une formidable occasion pour la profession agricole de communiquer, en témoignent les multiples conférences de presse...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 721Numéro 721
Changer, voire révolutionner« Un autre rajeunissement est prévu », avez-vous lu dans l’éditorial de janvier. C’est fait ! Le mois prochain, Phytoma change de rédactrice en chef. Valérie...

 

Articles associés à la revue :





Couverture du numéro 719Numéro 719
Phytoma, déjà 70 ans !Eh oui, Phytoma est un titre agricole créé dans les années suivant la dernière guerre mondiale, comme La France agricole ou La Défense des Végétaux... Cette aventure est...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 718Numéro 718
À propos de drones et de réglementation Récemment, une amie de 23 ans s’étonnait de découvrir que la réglementation n’est pas définitivement fixée. Pour lui expliquer pourquoi, son interlocuteur...

 

Articles associés à la revue :



Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85