ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 20/05/2021, 00:00:00 > Dossiers

Huiles essentielles : potentiel répulsif contre le thrips en serre

Le thrips californien, Frankliniella occidentalis est une des espèces les plus nuisibles en agriculture. Signalé sur tous les continents depuis sa dissémination dans les années 1980, il est surtout connu en cultures horticole où il déprécie la qualité esthétique des plantes fleuries.

Les composés organiques volatils (COV) émis par les plantes sont des indices déterminants dans l’orientation du thrips Frankliniella occidentalis. Cette étude cherche à modifier l’environnement olfactif de l’adulte à l’aide de composés aromatiques contenus dans les huiles essentielles.

Des essais conduits en laboratoire, en cage et en serre, ont permis d’évaluer les propriétés biologiques d’huile essentielle de Thymus zygis, Gaultheria fragrantissima et d’Origanum compactum à 1 et 0,1 %. Ils ont mis en évidence le pouvoir répulsif des huiles essentielles de T. zygis et G. fragrantissima (61,5 % et 60,7 % respectivement).
Leur application pure par diffusion passive dans des cages entraine une diminution de 75 % de l’activité de ponte. Enfin, sous serre, leur propriété répulsive provoque une diminution du piégeage des adultes sur le panneau source d’odeur : 81 % avec l’huile essentielle de T. zygis et 33 % avec l’huile essentielle de G. fragrantissima. Le thymol est le composé le plus prometteur pour son effet répulsif contre le ravageur.

Tous les dossiers

La note commune RÉSISTANCE 2022 pour la vigne est disponible

Deux tableaux en complément de l’article « Impact des bandes fleuries sur la régulation des bioagresseurs », publié en p. 39 de notre numéro de février.

Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85