ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 03/01/2019, 00:00:00 > Dossiers

Évolutions réglementaires : quels effets sur les phytos demain ?

La gamme des produits phyto (= phytopharmaceutiques) utilisables en verger en France va évoluer à la suite de décisions réglementaires récentes.

L’approbation des substances actives par l’Union européenne est une condition nécessaire (mais pas suffisante) pour l’autorisation en France de produits contenant ces substances. En 2018, l’Europe a pris ces différentes mesures :
– la réapprobation du cuivre et ses composés, substance contenue dans des produits, en majorité UAB, autorisés dans les vergers français ;
– l’approbation de deux nouvelles substances développées pour de futurs usages en verger (la substance de base talc et le biofongicide Metschnikowia fructicola souche NRRL Y-27328) ;
– le retrait d’approbation de deux substances utilisées en verger, le thirame et la pymétrozine ;
– la restriction de trois néonicotinoïdes (imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame) interdisant leur usage en verger.

Dans le même temps, la France a interdit tous les usages de tous les produits à base de néonicotinoïdes (ceux déjà cités, l’acétamipride et le thiaclopride). Elle a programmé l’interdiction des herbicides à base de glyphosate d’ici trois ans, soit pour 2021.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85