ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 28/11/2018, 00:00:00 > Dossiers

Innovations fongicides : les cinq unisites

Lors de la session sur les nouvelles spécialités de la 12e Cima, cinq substances actives à modes d’action différents, mais tous unisite, ont été présentées.

L’oxathiapiproline (marque Zorvec, origine DuPont) est présenté par Corteva AgriScience. Son mode d’action, situé au niveau du métabolisme des lipides, est original. Deux antimildiou à base de la substance viennent d’être autorisés en France, l’un sur vigne et l’autre sur pomme de terre.

L’isofétamide d’origine ISK, présentée par Belchim CP, est un SDHI de famille chimique nouvelle qui reste actif sur des souches résistantes à d’autres SDHI. Il agit contre Botrytis cinerea, Monilia spp. et Sclerotinia spp. Un produit le contenant est autorisé en France sur vigne, verger, fraise et colza.

La fenpicoxamide (origine Dow AS.), présentée par Corteva, est un QiI issu d’une bactérie (Streptomyces sp.), stabilisé chimiquement et développé sur rouilles et surtout septoriose du blé.

La mandestrobine, de Sumitomo, est un QoI visant Botrytis cinerea, Monilia spp. et Sclerotinia spp., mais aussi Phomopsis spp. et Venturia inaequalis.

Le mefentrifluconazole, de BASF, est un triazole (mode d’action IBS) développé pour l’instant contre la septoriose du blé.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85