ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 02/05/2018, 00:00:00 > Articles

Filets antidérive : une solution en viticulture ?

Outre les contraintes strictement réglementaires encadrant l’application des produits phytosanitaires, le nombre de situations où le vignoble côtoie des zones non agricoles a fortement augmenté ces dernières années, générant des situations parfois problématiques. Si des solutions existent au niveau du pulvérisateur pour réduire le risque de dérive, relativement peu de travaux se sont attachés à étudier l’effet antidérive « d’obstacles » placés entre la culture traitée et son entourage.

Des essais, financés par le SRAL Aquitaine, ont eu pour ambition d’évaluer l’effet antidérive de différents types de filets positionnés verticalement à 1 ou 3 mètres du dernier rang traité.

Dans les conditions de l’essai, l’utilisation d’un filet a permis de réduire la dérive mesurée à 5 mètres d’un facteur 3 et celle mesurée à 10 mètres d’un facteur 2. Le positionnement du filet à 3 mètres du dernier rang traité donne quasiment toujours de meilleurs résultats qu’un positionnement plus proche (1 mètre) sans que cela n’apparaisse comme étant statistiquement différent.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85