ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 11/04/2018, 00:00:00 > Dossiers

Lutte biologique contre une plante parasite en Afrique

Les espèces du genre Striga sont des plantes parasites très nuisibles à de nombreuses cultures (maïs, sorgho, mil, etc.) en Afrique. Début 2018, des chercheurs américains, africains et français ont échangé dans le Montana (États-Unis) à leur sujet.

Le but était de vulgariser une nouvelle méthode de lutte biologique. Il s’agit d’inoculer les plants à protéger avec des souches de Fusarium oxysporum forme spéciale strigae (= F.o. f.sp. strigae), champignon pathogène spécifique du genre Striga. Des souches hyperproductrices d’acides aminés perturbant Striga sp. ont été sélectionnées.

Un système de fabrication puis de conservation, transport et réactivation de l’inoculum a été mis au point. Astucieux, robuste et peu coûteux (dit « projet cure-dent »), il est adapté à une prise en main locale.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85