ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 11/05/2016, 00:00:00 > Articles

Glyphosate : ce qu’en disent le Circ, l’Efsa et l’Anses

En 2015, le Circ et l’Efsa ont donné des avis a priori divergents sur la cancérogénicité du glyphosate.
Le Circ conclut à son classement en groupe 2A (cancérogène probable) pour les lymphomes non hodgkiniens à partir des études publiées en revues scientifiques.
L’Efsa, à partir des mêmes travaux que le Circ plus d’autres couverts par le secret des affaires mais tracés (sous BPL notamment), estime le glyphosate probablement non cancérogène selon le classement officiel dans le cadre du règlement CLP.
Selon le Circ, des résultats d’études toxicologiques diffèrent selon la nature des coformulants. Les études épidémiologiques aux effets les plus nets semblent porter sur des usages et formulations peu sécurisés.
L’Efsa signale la présence de certaines impuretés dans la substance active (taux et nature différant selon la fabrication) et la nature de coformulants associés, notamment ceux à base de tallowamines.
L’Anses en conclut que le classement du glyphosate en catégorie 1A ou 1B selon le CLP ne se justifie pas (N. B. : le classement C1B du CLP est celui de cancérogène probable) et que la classification en C2 (cancérogène possible) peut se discuter. Vu la convergence Circ/Efsa sur les coformulants, l’Anses met en place un groupe de travail sur la question et est en train de réexaminer les autorisations des préparations contenant des tallowamines.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85