ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 03/02/2016, 00:00:00 > Dossiers

Les plantes de service, pivot de la production alternative

Parmi les méthodes visant à réduire l’usage des produits phytosanitaires, l’utilisation de plantes de service est un des axes de travail d’Astredhor.
Ces plantes, placées dans ou autour des cultures et non récoltées, sont destinées à favoriser les auxiliaires (plante-fleurie, plante-nectarifère, plante-réservoir, plante-à-pollen) ou agissent sur les ravageurs eux-mêmes (plante-piège, plante-indicatrice, plante répulsive) facilitant leur contrôle.
L’exemple du travail sur les plantes fleuries en culture de rosier et de chrysanthème, ayant abouti au succès avec l’utilisation de la potentille arbustive, est donné.
En revanche, l’échec du groseillier comme plante-réservoir de parasitoïdes montre la nécessité de connaître les espèces en présence.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85