ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 24/12/2015, 00:00:00 > Articles

Des variétés de pommier testées en "stratégie bas-intrants"

Sur pommier, la résistance variétale est un moyen élégant de diminuer la quantité de traitements phytosanitaires vis-à-vis des bioagresseurs occasionnant le plus de traitements : la tavelure, l’oïdium et le puceron cendré.
Il existe des variétés résistantes à la tavelure et des travaux sur les résistances à l’oïdium et au puceron cendré.
Des variétés multirésistantes pourraient être adaptées à des stratégies de production bas-intrants.
Des tests à ce sujet sont menés depuis 2013 dans trois vergers expérimentaux représentatifs des bassins de production français.
Ils comparent dix-huit variétés identifiées ou en présélection dont quatorze résistantes et quatre peu sensibles à la tavelure, certaines étant espérées résistantes à l’oïdium ou au puceron cendré, ceci pour une stratégie conventionnelle et une bas-intrants (différences portant sur la protection contre la tavelure, l’oïdium, le puceron cendré et les maladies de conservation).
La stratégie bas-intrants permet de réduire de 60 à 75 % l’IFT insecticide + fongicide. Elle confirme la résistance à la tavelure et expose les différences entre variétés vis-à-vis de l’oïdium et du puceron cendré, mais aussi de l’anthracnose et des maladies de conservation que l’allégement de protection fongicide révèle. L’intérêt du dispositif pour l’évaluation du matériel végétal en cours de sélection est discuté.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85