ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 20/05/2015, 00:00:00 > Dossiers

Hernie sur colza : la résistance variétale peut enfin être évaluée

La hernie des crucifères s’attaque notamment au colza. Un moyen de la maîtriser est la résistance variétale, mais les variétés résistantes et la maladie étaient jusqu’ici mal caractérisées.

Le Geves et le Cetiom ont mené, à partir de 2010, un travail coordonné pour :
– mieux caractériser la maladie, avec localisation de sa présence et des pathotypes en cause ;
– évaluer le contournement de la résistance de la variété Mendel ;
– élaborer un protocole standardisé d’évaluation de la résistance variétale.

Il en ressort la présence en France de six pathotypes de l’agent de la hernie P. brassicae, dont trois notablement, P1 étant le plus répandu.
Par ailleurs, même s’il existe des différences entre régions d’origine des échantillons, il y a une grande variété entre parcelles d’une même zone et entre échantillons d’une même parcelle.
La majorité des souches des pathotypes P1 et P2 ont pu infecter la variété Mendel, signe qu’ils avaient contourné sa résistance.
Grâce à ces connaissances acquises, un protocole français d’évaluation de la résistance variétale a été mis au point. Utilisable dès les semis de colza 2014, il permettra des premiers avis en 2016.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85