ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Marie-Françoise Delannoy au 01 40 22 70 73
ou par mail mf.delannoy@gfa.fr

Le 11/01/2014, 00:00:00 > Articles

La pyrale du café à la Réunion

Contexte : La pyrale du café Prophantis smaragdina Butler est un papillon de nuit ravageur du café. Sur l’île de la Réunion, elle attaque plusieurs espèces de café et a un impact économique très important sur la variété haute gamme ‘Bourbon pointu’. Les femelles pondent sur les fruits de café vert dans lesquels les chenilles se développent en mangeant le futur grain de café. Les chenilles passent d’un fruit à l’autre lors de leur développement larvaire et ce ravageur peut ainsi générer des pertes considérables.
Situation : Pour lutter contre la pyrale à la Réunion, une solution de Bacillus thuringiensis (Bt) est pulvérisée sur les cultures, mais la pratique n’est pas efficace pendant la saison des pluies qui correspond à la période d’activité des pyrales. Les seuls autres traitements actuellement disponibles recourent à l’utilisation de pesticides conventionnels.
Etudes : Une enquête écologique effectuée à la Réunion montre qu’un hyménoptère (Pristomerus rivier) et un diptère de la famille des Tachinidae parasitent les larves de cette pyrale, mais dans de trop faibles proportions pour un contrôle efficace des populations.
En 2012, le Cirad de la Réunion a initié un projet de recherche pour identifier et utiliser la phéromone sexuelle de la pyrale en vue de faire du piégeage ou de la confusion sexuelle dans les caféières comme alternative écologique au Bt.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85