ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 27/11/2013, 00:00:00 > Articles

LE CHANCRE BACTERIEN DU MARRONNIER

Contexte : Détecté au début des années 2000 en Europe, le chancre bactérien du marronnier dû à la bactérie Pseudomonas syringae pathovar aesculi menace les marronniers, surtout (mais pas seulement) les marronniers blancs Aesculus hippocastanum, éléments importants du patrimoine arboré européen.
Actions : Cet article cite les actions entreprises en France et ailleurs pour mieux connaître la maladie et les moyens de la maîtriser, les acteurs concernés et leurs résultats.
Connaissance de la maladie : L’article présente le pathogène et décrit les symptômes. Il explique l’intérêt de la confirmation au laboratoire (par PCR) et les règles à suivre pour la prise d’échantillons (zone de prélèvement, mode opératoire). Il présente les connaissances acquises sur l’épidémiologie : mode d’infection de l’arbre par cette bactérie qui est aussi épiphyte (terme expliqué dans l’article), développement au niveau de chaque arbre dans l’espace (tronc et branches) et le temps (selon la saison). Il évoque les hypothèses sur la dispersion d’un arbre à l’autre et les études en cours sur l’influence des facteurs environnementaux (peu de résultats aujourd’hui).
Moyens de protection : Il évoque les différents moyens de protection : choix d’espèces et/ou variétés pour les futures plantations, recherches de moyens de protection des arbres en place, nécessité de prophylaxie avec certaines mesures discutées et d’autres conseillées. Ceci en attendant les résultats de recherches en cours ou futures.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Les notes communes RÉSISTANCES 2020 pour la vigne et les céréales à paille et le colza sont disponibles

    Tableau de comparaison variétale qui accompagne l’article « Genèse d’un basilic résistant intermédiaire au mildiou » de Guillaume Frémondière, en p. 34 de notre numéro 737.


    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85