ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 01/01/1988, 00:00:00 > Articles

Du nouveau sur la quenouille du dactyle

La quenouille des graminées (Epichloe taphina) peut entrainer en France des pertes importantes pour la production des semences de dactyle, atteignant 30% de la récolte dans une parcelle en 3ème année de production en Champagne. Des études épidémiologiques ont montré que l’inoculum sous forme d’ascospores est disséminé de mi-Juin à fin Juillet, quel que soit le climat, et principalement durant la nuit de 21 h à 3 h. Chaque quenouille est capable d’émettre plusieurs millions d’ascospores chaque jour. Placées sur un sol sec après séparation mécanique des poussses, les quenouilles n’émettent plus d’ascospores. La sporulation se poursuit durant quelques jours si on les dispose sur un sol humide. La présence d’eau ou d’un courant de sève à l’intérieur des tiges malades semble être nécessaire à l’émission des ascospores. Les semences issues des inflorescences en partie attaquées par la quenouille montrent l’existence d’un mycélium interne de type Acremonium et germent aussi bien que les semences issues de plantes saines. Parmi les mesures de protection recommandées, la fauche doit être réalisée sous un climat ensoleillé et anticyclonique durable. Il est essentiel de couper d’abord les parcelles les plus anciennes afin d’éliminer le plus possible d’un inoculum capable d’être disséminé par le vent d’une parcelle à l’autre. Des fongicides testés au champ n’ont pas montré d’efficacité. The choke disease of grasses (Epichloe taphina) is able to cause important losses in cocksfoot seed production in France, up to 30% in a three year-old fields in the Champagne region. Epidemiological studies have shown that the ascosporic inoculum was disseminated from mid-June to the end of July, whatever climatic conditions, and mainly during the night (9pm to 3am). Each choke was able to eject several millions of ascospores daily. When chokes were separated from the stems by cutting, they no more ejected ascospores when placed on a dry soil. When kept onto a humid soil, they continued to sporulate for some days. Water or sap flow inside the diseased stems seemed to be necessary for the release of ascospores. Seeds from partly choked inflorescences showed internal mycelium of Acremonium-type and germinated as well as seeds from healthy culms. Among recommended control measures, crop must be done by sunny anticyclonic weather. It is important to cut the older fields first, in order to eliminate as much as possible the inoculum, which is able to be carried from field to field by the wind. Fungicides in field test were ineffective.

Tous les articles

Auteurs:

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Les notes communes RÉSISTANCES 2020 pour la vigne et les céréales à paille et le colza sont disponibles

Tableau de comparaison variétale qui accompagne l’article « Genèse d’un basilic résistant intermédiaire au mildiou » de Guillaume Frémondière, en p. 34 de notre numéro 737.


Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85