ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 01/01/1988, 00:00:00 > Articles

Naissance de la protection des cultures : les agronomes de l’antiquité gréco-latine

Contrairement à beaucoup d’idées reçues, les affections d’ordre parasitaire touchant aux plantes cultivées semblent avoir été perçues dès le début de l’agriculture. Les écrits bibliques, ceux des grecs et des latins montrent des paysans et des édiles désireux d’assurer la réussite des cultures en même temps que l’approvisionnement des communautés humaines. L’irrégularité des récoltes était généralement attribuée à une volonté supérieure agissant par l’intermédiaire de plantes adventices, de ravageurs ou de maladies dont l’étude ne commence vraiment avec Théophraste et les agronomes latins.

Tous les articles

Auteurs:

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Les notes communes RÉSISTANCES 2020 pour la vigne et les céréales à paille et le colza sont disponibles

Tableau de comparaison variétale qui accompagne l’article « Genèse d’un basilic résistant intermédiaire au mildiou » de Guillaume Frémondière, en p. 34 de notre numéro 737.


Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85